syned tonetta au salon du livre Nancy

Nancy, l’expérience musique : 60 ans de scène nancéienne sur Radio Declic

Podcast à écouter ICI

Nancy, l’Expérience musique : 60 ans de scène nancéienne (re)vus par Syned Tonetta

Copie de la communication de Simon Attenot de Radio Déclic

Jeudi 7 octobre 2021 Nancy, l’Expérience musique : 60 ans de scène nancéienne (re)vus par Syned Tonetta

Après un premier essai sur Lucas Trouble – chez Camion Blanc – l’énigmatique producteur bourguignon, et après son indispensable « Paulette Pub Rock », plus de 500 pages de témoignages sur le temple du rock du 343 rue Régina Kricq à Pagney-derrière-Barine, Syned Tonetta revient avec un troisième ouvrage, toujours chez Camion Blanc : Nancy, l’expérience musique 1961-2021.

Enfant du confinement, « Nancy, l’expérience musique » revient sur près de 60 années de musique à Nancy, croisant les témoignages des musiciens, des patrons de bar, des organisateurs de concerts et de festivals, des passionnés et ses propres souvenirs. Faut dire que Denis Attenot, alias Syned Tonetta, il en a des souvenirs de cette scène nancéienne qui paradoxalement, n’a jamais marqué l’histoire de la musique en France, alors qu’elle a toujours fait preuve de dynamisme, de modernité et de diversité.

Syned, qui est aussi, faut-il le rappeler, l’animateur de Jungle Fever, l’émission rock revival sur Déclic, est venu nous parler de ce qui deviendra peut-être l’ancien testament de la musique en Lorraine. Il nous parle aussi dans cet entretien de « Les Peuples de la Nuit », la maison d’édition associative qu’il vient de créer avec quelques passionnés et de ses propres expériences de concerts, les bonnes, comme les mauvaises.

Pour en savoir plus, Syned vous attend pour un événement gratuit, proposé en parallèle de la Bourse aux disques le dimanche 17 octobre à L’Autre Canal de Nancy

DÉDICACE AVEC DENIS ATTENOT (ALIAS SYNED TONETTA ) 15H → 16H
Procurez-vous et faites signer par son auteur votre exemplaire de « Nancy l’Expérience Musique (1961– 2021) », livre phare retraçant l’histoire des musiques actuelles nancéiennes !

NANCY, 1961−2021 : TABLE-RONDE EN PRÉSENCE D’ACTEURS LOCAUX DIM 17 OCT 16H → 17H
Nancy, ville culturelle morte ? Ce même poncif revient couramment. Or, depuis des décennies, une diversité d’acteurs locaux œuvre pour faire de cette ville moyenne un chef-lieu de la contre- culture. Venez participer à cette table-ronde (ou simplement écouter) pour retracer l’expérience musicale nancéienne.

« 60 ANS DE MUSIQUES À NANCY, LE GRAND JEU » APÉRO-JEU / 17H → 18H
Vous vous pensez incollable sur l’histoire de la musique à Nancy ? Testez-vos connaissances autour d’un petit verre ! Au programme : apéro, blind-test et quiz. Bien sûr, les meilleurs seront récompensés

Nancy, l’expérience musique 1961-2021

Livre historiographique
Éditions Camion Blanc – ISBN : 9782378482794 CB496
740 pages 30 euros
Auteur : Syned Tonetta (alias Denis Attenot)
Parution : septembre 2021


Denis ATTENOT, alias Syned Tonetta, est un Lorrain pure souche.


Fan de musique depuis plus de 50 ans, il se veut « explorateur de rock revival » d’où le choix de son pseudo :
Il invoque ce qui s’est passé dans les années 50, 60 et 70, les Trente Glorieuses, amenant à comprendre les
formes modernes de folk, blues, rock’n’roll, rock garage, etc. qu’il diffuse aux amoureux de ces musiques
intemporelles et intergénérationelles dans son émission Jungle Fever sur Radio Déclic Lorraine.


Conjointement, il s’est lancé dans la rédaction de biographies de personnages emblématiques du milieu du
rock. Après un premier ouvrage sur Lucas Trouble (l’énigmatique producteur bourguignon) paru dans la
même collection, Syned Tonetta s’est attelé à raconter l’histoire de Chez Paulette, là où il a co-organisé des
dizaines de concerts entre 1982 et 2015.


Sa connaissance du milieu musical nancéien depuis plusieurs décennies l’a conduit à réfléchir sur l’histoire
des musiques populaires à Nancy depuis le début des années 60. Cette idée de réaliser un panorama des
différentes scènes et activités sur six décennies lui est apparue au début du confinement en mars 2020.
Les premiers contacts l’ont encouragé a continuer. Ils ont révélé un véritable besoin de conter par le détail ce
qui a fait de Nancy une ville riche en expérimentations de toute sorte et en spectacles variés, un élan qui se
renouvelle d’année en année avec ses artistes emblématiques et ses passionnés de musique qui font vivre la
ville.


Musiciens, labels, associations, salles de spectacle, disquaires, tous ces acteurs sont disséqués pour
comprendre ce mouvement insolent qui façonne une contre-culture pas toujours comprise de tous.

Syned Tonetta a tenu à détailler l’ensemble des musiques actuelles allant du jazz et du rock au rap en passant par les
cultures urbaines et extrêmes, garantie d’une objectivité sans état d’âme.
La préface a été réalisée par Claude-Jean « Tito » Antoine »

couverture Paulette pub rock, syned tonetta, camion blanc, &ere de couverture jym jym factory maulin

Paulette Pub Rock, 343 rue Régina Kricq, édition Camion Blanc

Sortie officielle, le 13 septembre 2019, de la biographie consacrée au Paulette Pub Rock, édition camion blanc

Paulette Pub Rock

chronique album rock 13/11/19

Auteur: Syned Tonetta
Editeur: Camion Blanc
Préface de Christian Décamps du groupe Ange.

« L’histoire d’une des plus singulière salle de concert de France. » Rudy, le 13/11/2019
2 min (574 mots)

Le pub rock communément appelé « Chez Paulette », est ancré depuis près d’un centenaire à Pagney-derrière-Barine, un village de 600 âmes niché au coeur des vignes du « Gris de Toul ». Le livre que lui consacre Syned Tonetta (un gars du cru) nous ramène aux évènements et décisions qui ont transformé ce « bistrot de campagne en temple de la musique rock ».

L’auteur (qui trouve sa légitimité dans son implication dans les associations Rocka Rolla puis Sherry Kolla, qui, dans les années 80 et 90, font venir bon nombre de groupes étrangers chez Paulette) commence par nous narrer la naissance de ce lieu, dans un village qui verra défiler Tourtel ou Louis Pasteur, les militaires basés à Toul, puis les allemands pendant l’occupation, alors que le lieu servait à la résistance (et notamment Régina Kricq, donnant son nom à la rue du café).

Mais il serait dommage de « sauter » cette partie pour aller directement vers la partie musicale, tant la description de ces temps révolus est bien rendue, notamment grâce aux souvenirs de jeunesse, plein d’humour, de Paulette (entre ses coups de pelle au père bourré et les frasques de sa mère, la première tenancière et ses parties claques avec une voisine envahissante…), et de beaucoup d’autres intervenants.

Puis la naissance du bal champêtre, avec ce que ça impliquait de loubards et de répliques à la Tontons Flingueurs, dans les années 60 et 70, nous amène à la musique. Les acteurs et les témoins de l’époque se souviennent, et l’on se délecte de ces anecdotes d’une époque révolue (les bals, les bastons, la communication laborieuse, Paulette qui lave les longues chevelures de musiciens venus jouer direct après le boulot, le gosse du bassiste qu’il faut garder, un manager en slip dans la cuisine, HF Thiefaine en spectateur, le groupe Storm en résidence avant de’être sur scène pendant le drame du 5-7…).

L’ouvrage aborde tous les aspects de la vie d’un tel pub, mentionnant moult détails de changement de matériel ou l’implication de spectateurs devenus acteurs, mais la rigolade n’est jamais loin, avec des phrases telles que : « Je piquais le haut de pyjama chinois de ma sœur en guise de chemise; personne ne s’en apercevait » )

Le long de la lecture, agrémentée de photos pertinentes, nous lisons d’innombrables anecdotes sur, pêle-mêle: Les Dogs, Manu Chao avec Kingsnakes, The Fleshtones, Lyres, Elliott Murphy, Flamin’ Groovies, Barrence Whitfield and the Savages, Primal Scream, Calvin Russell, Fuzztones, Noel Gallagher (en roadie), Patrice Carmouze, Buzzcocks, Canned Heat, Alvin Lee, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka, Dick Rivers, Sinclair, Angra, Popa Chubby, Louis Bertignac, Cannibal Corpse, Didier Super, Johnny Winter, Aurélie Filipetti, No one is Innocent, Le Bal des enragés, Bruce Bayley, Fish, Sepultura, Lords of Altamont, Queensryhce, Nashville Pussy, le régional de l’étape CharElie Couture… Et une centaine de pages proposent les témoignages d’employés, de clients ou d’artistes tels Didier Wampas, Manou (Elmer Food Beat), Kmar (No One is Innocent) etc…

Enfin la totalité des dates de concerts est répertoriée de manière chronologique à la fin de bouquin parmi lesquelles on retrouve les passages de Paul Personne, Laurent Voulzy, Daniel Balavoine (tous les trois alors dans des groupes), Primal Scream, Buzzcocks, Canned Heat, Pigalle, Keziah Jones, PKS, Burning Heads, Toots & The Maytals, Tété, Rebel Assholes, Assdeath, Black Bomb A, Aqme, Nashville Pussy, Bukowski, Napalm Death, Elmer Food Beat, Moonspell, Cannibal Corpse, Triggerfinger etc ce qui en fait aussi une anthologie. Et une bonne.

Est Republicain 20 septembre 2019, Denis Attenot, Syned Tonetta, dernière de couverture
Est Républicain dernière de couverture 20 sept 2019, Antoine Petry
le MAG de L’Est Republicain 5 janvier 2020

A Nancy, le livre est en vente :

Librairie

à l’Autre Rive 19 rue du Pont Mouja

Fnac, Nancy

et au Hall du Livre 38 rue St Dizier

Magasin de disques

chez Rhizome Record Store 15 rue Gilbert.

>> Et sans doute à d’autres endroits, renseignez vous auprès de votre libraire, disquaire ou commandez sur www.camionblanc.com


>13/14/15 septembre sur le stand Hall du Livre à l’occasion du Livre sur la Place à NANCY

Le livre sur la place, Stand Hall du Livre, Nancy
Dora Djann, voisine de table samedi et dimanche
La presse locale
Est Republicain, le Mag, Culture Grand Est, Valerie Susset



LePetitAbecedaireDeLaCrampologie Visuel du livre édité chez Camion Blanc signé P Brinée et P Cazengler

Jungle Fever #54 La Crampologie (le fascinant univers des Cramps)

JF #54 La Crampologie

PODCAST à écouter ICI

1- CREEPING IVIES : Spinning

2- REVERSE COWGIRLS : Loooose

3- THE PHANTOM : Love me

4- THE FRANTICS : Werewolf

5 – LINK WRAY : I’m branded

6 – HASIC ADKINS : Truly Roly

7- DEMOLITION HOT RODS : Hey Yoy

8- TAV FALCO & THE PANTHER BURNS : She wants to sell my monkey

9- A-BONES : El Kabong

10- INTERSTELLAR VILLAINS : I love you, she said

11- PAUL PATERSON : I got it hard

12- CRAMPONA : Green fuzz

13- X-RAY CAT TRIO : Somethin’ goin on

14- STERLING ROSWELL : Atom Brain Monster

15- THE PHLEGMS : Punk

16- THE MONSTERS : Acid Dreams

17 – CRAMPS : Human fly (2’10)

Anecdote : Le 2 décembre des Sex Pistols