Jungle Fever 77 Les morts sordides du rock

Jungle Fever 77 Les morts sordides du rock

Rendez-vous devant votre poste ou votre écran d’ordinateur mercredi 1er avril 2020 de 17 à 18 heures sur radio déclic lorraine FM87.7 / 101.3 / 89.6 ou www.radiodeclic.fr

le PODCAST est à écouter ICI

1- ANRARES & GE ASHTONE : Delicious

2- CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL : I heard it through the Grapevine

3-  PLASMATICS : Doom Song

4- THE GERMS : We must bleed

5- VIC CHESNUTT : Little fucker

6- THE SOUND : Heartland  (Coup de cœur de l’émission)

7- EDDIE COCHRAN : Somethin’ Else

8- STEVIE RAY VAUGHAN : Love struck baby

10- BYRDS : Tunnel of Love

10- YARDBIRDS : Baby what’s wrong

11-  RANDY CALIFORNIA : Downer

12 – NEW YORK DOLLS : Personnality crisis

The_White_Stripes_-_Jack_White

Jungle Fever #76 Jack White

Jungle Fever # 76 Jack White

Rendez-vous devant votre poste ou votre écran d’ordinateur mercredi 18 mars 2020 de 17 à 18 heures sur radio déclic lorraine FM87.7 / 101.3 / 89.6 ou www.radiodeclic.fr

PODCAST à écouter ICI

1- WHITE STRIPES : Death letter

2- GOOBER AND THE PEAS : Loose Lips

3- THE GO : Watcha doin

4- THE HENTCHMEN  : Some other guy

5- BANTAM ROOSTER : Run rabbit run

6- THE WHITE STRIPES : Jack the explorer

7- THE UPHOLDSTERERS : Apple of my eye

8- THE WHITE STRIPES : Black Math

9- LORETTA LYNN & JACK WHITE : Bohemia Afterdark

10- WHIRLWIND HEAT : Purple

11- THE RACONTEURS : Broken Boy Soldier

12 – DEAD WEATHER : I feel love

13- JACK WHITE : Sixteen saltines

14- WHITE STRIPES : I just know what to do with myself

ANECDOTE : Dick et Fender

Triggerfinger-LaPlageDeGlazart-Paris-2019-IMG7224

Jungle Fever #67 Le rock en Belgique

Jungle Fever # 67

Le rock en Belgique

Le PODCAST est à écouter ICI

1- ADAM’S RECITAL : Theres’ no place for lonely people

2-TRIGGERFINGER : Short term memory love

3-SIN ALLEY : Detroit 442

4-BLACK BOX REVELATION : High on a wire

5-EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND : Those dicks

ANECDOTE : Creedence Clearwater Revival à Woodstock

6-DEUS : Instant Street

7-DEAD MAN RAY : Chemical

8-GIRLS IN HAWAI : 9 : 00 am

9-MOANING CITIES : Bread and games

10-IT IT ANITA : Jean-Marc / 25 (Le coup de cœur de l’émission)

11-The SCRAP DEALERS : No sense in your eyes

12- CHEAP KILLERS : You know I care

Triggerfinger
couverture Paulette pub rock, syned tonetta, camion blanc, &ere de couverture jym jym factory maulin

Paulette Pub Rock, 343 rue Régina Kricq, édition Camion Blanc

Sortie officielle, le 13 septembre 2019, de la biographie consacrée au Paulette Pub Rock, édition camion blanc

Paulette Pub Rock

chronique album rock 13/11/19

Auteur: Syned Tonetta
Editeur: Camion Blanc
Préface de Christian Décamps du groupe Ange.

“L’histoire d’une des plus singulière salle de concert de France.” Rudy, le 13/11/2019
2 min (574 mots)

Le pub rock communément appelé “Chez Paulette”, est ancré depuis près d’un centenaire à Pagney-derrière-Barine, un village de 600 âmes niché au coeur des vignes du « Gris de Toul ». Le livre que lui consacre Syned Tonetta (un gars du cru) nous ramène aux évènements et décisions qui ont transformé ce « bistrot de campagne en temple de la musique rock ».

L’auteur (qui trouve sa légitimité dans son implication dans les associations Rocka Rolla puis Sherry Kolla, qui, dans les années 80 et 90, font venir bon nombre de groupes étrangers chez Paulette) commence par nous narrer la naissance de ce lieu, dans un village qui verra défiler Tourtel ou Louis Pasteur, les militaires basés à Toul, puis les allemands pendant l’occupation, alors que le lieu servait à la résistance (et notamment Régina Kricq, donnant son nom à la rue du café).

Mais il serait dommage de « sauter » cette partie pour aller directement vers la partie musicale, tant la description de ces temps révolus est bien rendue, notamment grâce aux souvenirs de jeunesse, plein d’humour, de Paulette (entre ses coups de pelle au père bourré et les frasques de sa mère, la première tenancière et ses parties claques avec une voisine envahissante…), et de beaucoup d’autres intervenants.

Puis la naissance du bal champêtre, avec ce que ça impliquait de loubards et de répliques à la Tontons Flingueurs, dans les années 60 et 70, nous amène à la musique. Les acteurs et les témoins de l’époque se souviennent, et l’on se délecte de ces anecdotes d’une époque révolue (les bals, les bastons, la communication laborieuse, Paulette qui lave les longues chevelures de musiciens venus jouer direct après le boulot, le gosse du bassiste qu’il faut garder, un manager en slip dans la cuisine, HF Thiefaine en spectateur, le groupe Storm en résidence avant de’être sur scène pendant le drame du 5-7…).

L’ouvrage aborde tous les aspects de la vie d’un tel pub, mentionnant moult détails de changement de matériel ou l’implication de spectateurs devenus acteurs, mais la rigolade n’est jamais loin, avec des phrases telles que : « Je piquais le haut de pyjama chinois de ma sœur en guise de chemise; personne ne s’en apercevait » )

Le long de la lecture, agrémentée de photos pertinentes, nous lisons d’innombrables anecdotes sur, pêle-mêle: Les Dogs, Manu Chao avec Kingsnakes, The Fleshtones, Lyres, Elliott Murphy, Flamin’ Groovies, Barrence Whitfield and the Savages, Primal Scream, Calvin Russell, Fuzztones, Noel Gallagher (en roadie), Patrice Carmouze, Buzzcocks, Canned Heat, Alvin Lee, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka, Dick Rivers, Sinclair, Angra, Popa Chubby, Louis Bertignac, Cannibal Corpse, Didier Super, Johnny Winter, Aurélie Filipetti, No one is Innocent, Le Bal des enragés, Bruce Bayley, Fish, Sepultura, Lords of Altamont, Queensryhce, Nashville Pussy, le régional de l’étape CharElie Couture… Et une centaine de pages proposent les témoignages d’employés, de clients ou d’artistes tels Didier Wampas, Manou (Elmer Food Beat), Kmar (No One is Innocent) etc…

Enfin la totalité des dates de concerts est répertoriée de manière chronologique à la fin de bouquin parmi lesquelles on retrouve les passages de Paul Personne, Laurent Voulzy, Daniel Balavoine (tous les trois alors dans des groupes), Primal Scream, Buzzcocks, Canned Heat, Pigalle, Keziah Jones, PKS, Burning Heads, Toots & The Maytals, Tété, Rebel Assholes, Assdeath, Black Bomb A, Aqme, Nashville Pussy, Bukowski, Napalm Death, Elmer Food Beat, Moonspell, Cannibal Corpse, Triggerfinger etc ce qui en fait aussi une anthologie. Et une bonne.

Est Republicain 20 septembre 2019, Denis Attenot, Syned Tonetta, dernière de couverture
Est Républicain dernière de couverture 20 sept 2019, Antoine Petry
le MAG de L’Est Republicain 5 janvier 2020

A Nancy, le livre est en vente :

Librairie

à l’Autre Rive 19 rue du Pont Mouja

Fnac, Nancy

et au Hall du Livre 38 rue St Dizier

Magasin de disques

chez Rhizome Record Store 15 rue Gilbert.

>> Et sans doute à d’autres endroits, renseignez vous auprès de votre libraire, disquaire ou commandez sur www.camionblanc.com


>13/14/15 septembre sur le stand Hall du Livre à l’occasion du Livre sur la Place à NANCY

Le livre sur la place, Stand Hall du Livre, Nancy
Dora Djann, voisine de table samedi et dimanche
La presse locale
Est Republicain, le Mag, Culture Grand Est, Valerie Susset



BINIC 2019

Jungle Fever #66 live in Binic 2019

Jungle Fever #66 Live in Binic 2019

RENDEZ-VOUS devant votre poste ou votre écran d’ordinateur mercredi 28 AOUT 2019 de 17 à 18 heures sur Radio Déclic Lorrain

Le PODCAST sera à écouter ICI

1- HENRY’S FUNERAL SHOE

2- BEECHWOOD

3- KING KHAN’S LOUDER THAN DEATH

4- DEATH VALLEY GIRLS

5- DOUGHT DODGERS

6- SPLIFT

7- PRETTIEST EYES

8- STEAL SHIT DO DRUGS

9- BUCK

10- GUADAL TEJAZ

11- CIVIC

12- CELLOPHANE SUCKERS

13- THE KILL DEVIL HILLS (le coup de coeur)

14- LISTENER (3’00”)

Parmi les belles rencontres
Parmi les belles rencontres 2

La Nef des Fous – Binic

ANECDOTE : The Dirty Mac